<< Retour

Association internationale des poseurs d'isolant et des travailleurs de l'amiante

Les renseignements suivants figurent à titre informatif et peuvent faire l’objet de modifications sans préavis. Comme les revenus et les avantages sociaux varient d’une province à l’autre, veuillez contacter le bureau syndical pour toute information à cet effet.


Association internationale des poseurs d'isolant et des travailleurs de l'amiante
9602 M. L. King Jr. Hwy.
Lanham, MD 20706

Dirigeant principal :
James A. Grogan, président général
www.insulators.org

Les membres de ce syndicat isolent tuyaux, réservoirs, chaudières, conduits, équipement de réfrigération et autres surfaces nécessitant un contrôle thermique des températures. Les responsabilités de ces mécaniciens, rénovateurs et apprentis incluent fabrication, assemblage, moulage, manipulation, montage, pulvérisation, coulage, mélange, suspension, préparation, application, réglage, altération, réparation, démontage, remise à neuf, contrôle de corrosion, testage, entretien, démontage et nettoyage d’isolant de chaud, de froid ou de son, dont magnésie, amiante, feutre de poil, feutre de laine, liège, laine minérale, terre d’infusoire, soie mercerisée, fibre de lin, feutre coupe-feu, papier d’amiante, rideaux d’amiante, plaque d’amiante, fibre de verre, verre cellulaire, mousse de polystyrène, polyuréthane, polystyrène, métaux, plastiques, nappes fibreuses, stratifils et résines, panneaux acoustiques ou autres matériaux utilisés dans notre métier ou des substituts de ces matériaux ou autre travail lié à la manipulation ou la distribution de matériaux isolants sur les lieux de travail, y compris l’utilisation d’équipement relié au travail mentionné avant. Ils installent aussi des matériaux coupe-feu et ils participent aux activités de fabrication, assemblage, moulage, manipulation, montage, pulvérisation, versage, mélange, suspension, préparation, application, réglage, altération, réparation, démontage, remise à neuf, test et entretien des éléments suivants, lorsque l’application se fait par machine ou autres méthodes de tous les matériaux coupe-feu notamment mastic intumescent coupe-feu, blocs intumescents coupe-feu, mastic élastomère coupe-feu, mastic autonivelant coupe-feu, composé coupe-feu utilisable au platoir, collets coupe-feu, feuilles composites, mastics silicones, coussin de confinement de feu, bandes d’enrobage, bâtons mastics, mortier coupe-feu, revêtement de fibres de céramique réfractaire pour les hottes de cuisine et les conduits résistante au feu, ou autres matériaux liés au travail, y compris les autres matériaux de protection contre le feu tels que gaines et embouts de câble qui sont reliés à la manipulation et la distribution des matériaux isolants énumérés, ou la réparation et l’entretien de tous les équipements sur le site de travail. Ces types de travaux incluent notamment l’inifugation de haut de murs, rideaux murs, points de passage de mur résistant au feu, conduits d’évacuation des graisses, systèmes de mise sous pression de cage d’escalier, poutres, colonnes et terrasses.

En quoi consiste le travail de calorifugeur?

En quoi consiste le programme d’apprentissage au métier de calorifugeur?

Le programme d’apprentissage comporte de la formation pratique et théorique en classe, ainsi que des manuels et autre mat.riel pédagogique qui donne aux participants un savoir rigoureux du métier. Les apprentis sont embauchés par un entrepreneur en calorifugeage qui offre un salaire et des avantages sociaux adéquats. Les apprentis travaillent en équipe avec un mécanicien qualifié sur les sites de travail. Lorsque les apprentis ne sont pas sur le site de travail, ils sont en classe avec des enseignants chevronnés choisis en fonction de leur savoir-faire et de leur expertise. À la fin de l’apprentissage, les apprentis doivent passer un examen pour prouver leur maîtrise des compétences et leur savoir-faire. Cette expérience d’apprentissage, à la foi pratique et concrète, est appuyée par des excellents enseignements et matériels didactiques en classe. Les apprentis touchent un salaire en apprenant; ils sont donc sur la bonne voie vers la sécurité et la stabilité économique.

Combien vais-je gagner?

Vous recevez un salaire pendant votre formation. Le revenu et les avantages sociaux des compagnons calorifugeurs sont déterminés pendant les négociations collectives avec les entrepreneurs signataires. Certains programmes d’apprentissage sont offerts conjointement avec des collèges communautaires qui offrent ainsi des crédits de cours.

Les revenus varient selon la région de la section locale. En moyenne, les apprentis touchent la première année de 40 à 50% du salaire d’un chaudronnier en plus des avantages sociaux. Votre salaire est ajusté annuellement au fur et à mesure que vous progressez et acquerrez une plus grande expertise.

Quel type de travail vais-je accomplir ?

Les calorifugeurs installent de nombreux types de matériaux isolants pour cinq raisons fondamentales : prévenir le transfert de chaleur, conserver l’énergie, retarder le gèle, protéger le personnel des brulures et contrôler les dangers de feu. Aujourd’hui, les matériaux calorifuges servent à conserver l’énergie pour accroître l’efficacité de la production et réduire la facture énergétique. Les immeubles bien isolés réduisent la consommation d’énergie en conservant mieux la chaleur durant l’hiver et le froid durant l’été. Presque tous les immeubles, résidentiels et commerciaux, du pays sont isolés, y compris les usines industrielles, les usines de produits chimiques, les centrales nucléaires et les établissements militaires et spatiaux. Les calorifugeurs choisissent et installent le matériau adéquat pour chaque type d’application d’isolant. L’installation d’isolant se fait à l’aide de diverses techniques de brochage, filage, collage ou pulvérisation selon la surface sur laquelle on appose l’isolant. Par exemple, pour isoler un tuyau de vapeur, l’isolant doit être mesuré, coupé, étiré le long de l’entaille de l’isolant et glissé sur le tuyau. L’isolant est ensuite attaché à l’aide broches, de ruban adhésif ou enroulé et attaché avec des brides. Un mastic de protection, un apprêt ou un revêtement est appliqué sur l’extérieur de l’isolant pour le protéger. Les matériaux isolants courants sont : fibre de verre, laine minérale, fibre de céramique, verre cellulaire, mousse cellulaire, polyéthylène, polystyrène, silicate de calcium, perlite et ciments isolants. Les revêtements de protection sont : ciments ou mastics, papier renforcé, papier goudronné, toile de tissu, plastics, laminés et métaux.